Le Labo SVT du Lycée de l’Europe

Vous êtes ici : Accueil du site > Les manips du Labo > Biologie > Les figures de meïose dans les testicules du criquet pèlerin (Schistocerca (...)
Par : Seb
Publié : 27 février 2009

Les figures de meïose dans les testicules du criquet pèlerin (Schistocerca gregaria)

Il existe deux types de divisions cellulaires dans le monde vivant : la mitose qui assure la naissance de cellules identiques à la cellule mère lors de la multiplication asexuée et la méiose qui aboutit à la production de cellules sexuelles ou gamètes pour la reproduction.

Voici présenté le cycle complet de la méiose, pour une cellule animal

Image hébergée par servimg.com

Différents stades de la méiose : seuls les chromosomes sont représentés. A=leptotène, B=zygotène, C=pachytène, D=diplotène, E=diacinèse,A B C D E sont des etapes de la prophase 1, phases qui ne sont pas etudiées au lycée F=métaphase 1, G=anaphase 1, H=prophase 2, I=métaphase 2, J=anaphase 2, K=fin de télophase 2. (origine : afblum )

Nous n’entrerons pas ici dans les détails théoriques de cette division cellulaire particulière, les liens sont là pour ça ! Nous allons juste proposer une manipulation qui met en évidence les figures de méiose dans les testicules de criquet. Méiose qui, des spermatogonies, abouti aux spermatozoïdes

MANIPULATION

Premiere étape : la dissection du criquet

Pour information voici l’appareil génital mâle de Locusta migratoria en vue dorsale (d’après Y.S. LIU & P.L. LEO, 1959). Celui du criquet pèlerin (Schistocerca gregaria) est trés semblable

Image hébergée par servimg.com

c : canaux déférents, ce : canal éjaculateur, cp : complexe phallique, g : glandes accessoires, t : testicules, v : vésicules séminales.

Sacrifier les criquets males adultes ou au dernier stade larvaire en les plaçant dans un bocal avec un coton imbibé d’acétate d’éthyle (éviter l’éther pour cause de réveil subite de l’animal !!!! binettes )

Voici le materiel necessaire pour la dissection

Après avoir fixé le criquet face ventrale contre la planche à dissection,

découpez les plaques dorsales (tergites) de la deuxième moitié de l’abdomen, icones_peda prélever une partie de la masse jaunâtre, la poser sur un lame et la hacher avec une lame de rasoir.

voici les reactifs necessaires

Placer le tout dans un tube eppendorf avec le même volume de serum physiologique dilué au demi (sérum de Locke-Ringer : NaCl 9 g KCl 0,42 g CaCl2 cristallisé 0,24 g NaHCO3 0,15 g Glucose 1 g Eau distillée 1 L )

Et placer le tube sur de la glace pendant 5 minutes Les cellules sédimentent lentement au fond du tube alors que les graisses remontent à la surface. Retirer délicatement le surnageant à l’aide d’une pipette pasteur. Remplacer ce surnageant par du liquide de fixation (F) (éthanol 95° 2 volumes+ acide acetique 99% 1 volume). Laisser en contacte au moins 5 minutes. Prélever un peu du culot cellulaire au fond du tube et colorer sur lame au bleu de toluidine à 0.5% non tamponné (bah oui, pourquoi faire compliqué quant on peut faire simple ! binettes ).

Montez à l’eau glycérinée, et écrasé la préparation avec la pulpe de l’index en utilisant du papier absorbant. Vue d’ensemble :

Voici ce que l’on peut observer au microscope objectif 100 à immersion

noyau en prophase (Schistocerca gregaria)

noyau_en_prophase

noyau en metaphase en vue polaire (peut etre !!!! binettes )

metaphase

Voir en ligne : la méiose