Le Labo SVT du Lycée de l’Europe

Vous êtes ici : Accueil du site > Les manips du Labo > Biologie

Articles

  • Complément ou alternative à la dissection - Mars 2014

    Nous cherchions un moyen de proposer un support original pour l’étude des plans d’organisation ; voilà c’est fait ! En direct d’Australie : les Embedments, ou en français, les dissections plastinées et incluses dans un bloque de résine acrylique. Ce sont malheureusement des supports quasi introuvables en France. Mais je vous donnerai plus loin le lien vers Southern Byological, une société australienne ( donc !) qui en commercialise.
    Notre labo en a commandé 4 ; voici les photos ! (...)
  • Stromatolithes, cyanobacteries et oxygéne ? - Juillet 2013

    Un stromatolithe ou stromatolite (on parle aussi parfois de « thrombolites ») est une roche calcaire ou une structure marine biogénique produite par des cyanobacteries. Depuis longtemps, les cyanobactéries focalisent l’attention des scientifiques. Elles ont joué un rôle majeur dans l’histoire de la Terre, notamment en conduisant à l’oxygénation de l’atmosphère terrestre.
    Structure
    Les stromatolithes sont biogéniques et organiques, car bio-construits par des communautés bactériennes, où dominent (...)
  • Respihom - Septembre 2010

    Voici un diaporama décrivant brièvement le logiciel d’ExAO respihom ainsi qu’un protocole d’utilisation, le tout réalisé par M.Blasselle.
    (cliquer pour faire défiler le diaporama... binettes )
  • Action de l’acide gibbérellique sur les hypocotyles de Laitue (Lactuca sp.) - Mai 2010

    Généralités sur les gibbérellines
    La gibbérelline (de Gibberella fujikuroi) est une famille de phytohormones. Le composé actif est appelé acide gibbérellique. Les gibbérellines sont nommées G ou Ga suivi d’un chiffre (de 1 à 110). La Ga3 est la mieux connue.
    Elle fut mise en évidence pour la première fois par le phytopathologiste Eiichi Kurosawa en 1926, chez Gibberella fujikuroi (Ascomycète parasite du riz qui allonge exagérément les tiges). Entre 1935 et 1938, Teijiro Yabuta (1888-1977) isole et (...)
  • Fluorescence de la Chlorophylle - Février 2010

    Introduction
    Lorsqu’on observe une solution de chlorophylle (ou même un extrait de pigments bruts), on constate que, par transparence, la solution apparaît verte. Cette couleur est due au fait qu’elle absorbe les radiations bleues et rouges et ne laisse passer que les radiations jaunes et vertes.
    Si on regarde le tube de côté, la solution apparaît rouge.
    Que s’est il passé ?
    Lorsque la chlorophylle absorbe la lumière, certains électrons des atomes qui la composent absorbent l’énergie (...)
  • Evapotranspiration chez les végétaux - Janvier 2010

    Généralités
    La transpiration est définie comme l’émission d’eau à l’état de vapeur par le végétal dans l’atmosphère non saturée en humidité. C’est le mécanisme essentiel permettant le maintien de l’équilibre hydrique des végétaux car elle est responsable de la circulation de l’eau à l’intérieur de la plante et des échanges entre le sol, la plante et l’atmosphère.
    Les valeurs maximales de la transpiration pour la plupart des végétaux de nos régions (mésophytes) sont de l’ordre de 2 à 6 milligrammes d’eau par (...)
  • Culture de Prothalle de fougère Rue-de-muraille - Janvier 2010

    La Rue des murailles (Asplenium ruta-muraria), aussi appelée Doradille des murailles ou Asplénie rue des murailles est une fougère de la famille des Aspleniaceae.
    Appareil végétatif
    La Rue des murailles est une petite fougère dont les frondes mesurent entre 5 et 15 cm de long. Ses frondes persistent en hiver et présentent une forme générale ovale ou triangulaire. Le limbe est profondément divisé deux fois (bipenné), voire trois fois. Les folioles ont, quant à eux, une forme plutôt losangique. Le (...)
  • Test ELISA - Janvier 2010

    Test ELISA
    Méthode avec produits de substitution pour un Dosage en sandwich
    Intro
    ELISA est l’acronyme d’un examen de laboratoire Enzyme-Linked ImmunoSorbent Assay, littéralement « dosage d’immunoadsorption par enzyme liée » . L’ELISA est une technique biochimique, principalement utilisée en immunologie, mais pas uniquement, afin de détecter la présence d’un anticorps ou d’un antigène dans un échantillon. La technique utilise un ou deux anticorps. L’un de ceux-ci est spécifique de l’antigène, (...)
  • Action de l’acide beta indole butyrique (AIB) sur les jeunes tiges de pois - Mai 2009

    Introduction
    Les hormones végétales interviennent de façon importante dans les processus biologiques qui règlent la croissance et le développement des végétaux. Une méthode biologique couramment utilisée est le test de pois. Si l’on fend longitudinalement les épicotyles de pois, les 2 moitiés se courbent vers l’extérieur ; en présence d’auxine il y a stimulation préférentielle des cellules de l’épiderme, ainsi les 2 moitiés se courbent l’une vers l’autre. L’angle de courbure peut donc servir de mesure (...)
  • Micro diaporama sur la synthèse de mélanine. - Avril 2009

    Petite manipulation de biochimie sur la biosynthèse d’un pigment naturel : la mélanine.
  • Les organes de réserves chez les végétaux - Avril 2009

    Introduction
    Les végétaux stockent des réserves principalement pour survivre pendant la période hivernale (pomme de terre, tronc des arbres, bulbe d’oignon,...) et pour se reproduire (réserves des graines utilisées pour la croissance de la plantule, fruits consommés par les animaux qui dissémineront les graines,...). Il s’agira donc ici de realiser quelques manipulations simples permettant de les mettre en evidence.
    Manipulations
    Les glucides
    L’amidon de pomme de terre ( ça marche aussi avec (...)
  • Une alternative à l’oxymétrie dans l’étude de l’activité enzymatique de la peroxydase du navet. - Avril 2009

    Introduction
    Les oxydations cellulaires produisent du peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée H2O2) qui est nocif pour les cellules. Celles-ci possèdent une enzyme, la peroxydase qui utilise H2O2 pour oxyder ses substrats selon la réaction :
    H2O2 + RH2 (réduit) --------------------> 2 H2O + R (oxydé)
    Si RH2 est du gaïacol (ou méthoxyphénol), il va subir une oxydation qui va le faire changer de couleur. Le gaïacol réduit est incolore ; oxydé il est brun-rouge. Il est donc possible de suivre la réaction (...)
  • Les chromosomes geants , ou comment rester bloqué en phase S - Avril 2009

    Introduction
    Chez les larves de certains insectes diptères comme celles de la drosophile ou du chironome, quelques tissus (glandes salivaires, intestin, tubes de Malpighi) possèdent des cellules dotées de chromosomes géants appelés chromosomes polyténiques. Ces chromosomes d’un type particulier ont été décrits pour la première fois en 1881 par le biologiste français Edouard Balbiani (1822-1899) alors qu’il étudiait des préparations microscopiques de tissus larvaires de chironome colorées par le vert de (...)
  • Contraction musculaire chez le criquet pèlerin (Schistocerca gregaria) - Mars 2009

    Introduction
    Les muscles sont des organes chargés de convertir l’énergie chimique en énergie mécanique. Les muscles striés ont une structure remarquablement organisée basée sur la répétition d’un motif structural, appelé sarcomère, composé de deux sortes de filaments : les filaments fins (composés l’actine, la tropomyosine et la troponine. ) et les filaments épais (myosine).
    Tous les mécanismes sont expliqués ici : la contraction musculaire.
    Manipulation :
    L’évènement déclenchant de la contraction (...)
  • Activité enzymatique de la catalase du Navet (Brassica rapa L. subsp. rapa) - Février 2009

    Introduction
    La catalase catalyse la dismutation du peroxyde d’hydrogène en dioxygène et eau selon l’équation bilan :
    H2O2 + H2O2 ----- Catalase ------> 2 H2O + O2
    Cette enzyme existe chez tous les organismes aérobies chez lesquels elle participe, comme la peroxydase, à la défense contre les dérivés toxiques de l’oxygène. Elle agit pour des concentrations plus élevées en peroxyde que la peroxydase.
    Le but de la manipulation suivante est de montrer la variation de la vitesse initiale de la réaction (...)
  • Les figures de meïose dans les testicules du criquet pèlerin (Schistocerca gregaria) - Février 2009

    Il existe deux types de divisions cellulaires dans le monde vivant : la mitose qui assure la naissance de cellules identiques à la cellule mère lors de la multiplication asexuée et la méiose qui aboutit à la production de cellules sexuelles ou gamètes pour la reproduction.
    Voici présenté le cycle complet de la méiose, pour une cellule animal
    Différents stades de la méiose : seuls les chromosomes sont représentés. A=leptotène, B=zygotène, C=pachytène, D=diplotène, E=diacinèse,A B C D E sont des etapes de (...)